Andrea Karimé Andrea Karimé

Auteure

 

Andrea Karimé est née en 1963 et a grandi à Kassel entre les cultures et les langues allemandes et libanaises. Elle a fait des études d’éducation artistique et média. Elle a aussi une formation en écriture créative et comme narratrice. Après avoir travaillé comme enseignante, l’écrivaine vit maintenant à Cologne.

 

Jens Rassmus Jens Rassmus

Illustrateur

 

Né en 1967 à Kiel, Jens Rassmus a fait des études d’illustration à Hambourg et Dundee (Écosse).Depuis de nombreuses années, il illustre et écrit des livres pour enfant pour lesquels il a reçu de nombreuses distinctions. L’artiste vit avec sa famille à Kiel..

 

King kommt noch

 

Le petit garçon est arrivé avec ses parents et le bébé dans ce nouveau pays inconnu, qui est si différent du sien et où personne ne parle sa langue. Et puis il manque quelqu’un : King, son chien et ami adoré. Bien que sa mère essaie de le consoler en lui assurant sans cesse que King arrivera plus tard, il fait tout pour retrouver son ami et l’appelle tous les jours avec son téléphone de papier, pour le mettre en garde contre les missiles et l’immensité de la mer. Un livre d’images finit par lui venir en aide.

 

Peter Hammer Verlag
48 pages
ISBN 978-3-7795-0568-6
gebundene Ausgabe
9,90 €
Date de parution :
Février 2017

à partir de 7 ans

King kommt noch
Appréciation du jury

Un animal domestique symbole de la patrie

C’est en peu de mots mais avec une efficacité redoutable qu’Andrea Karimé nous livre ce récit dans lequel le lecteur se retrouve dans la peau d‘un jeune garçon réfugié. Celui-ci raconte pourquoi il a dû laisser derrière lui son chien King et ce par quoi King doit passer pour le rejoindre. L’intensité et le rythme de la narration sont assurés par un va-et-vient entre deux niveaux, distingués par un jeu de couleurs. En noir, le jeune narrateur donne ses impressions sur l’Allemagne qu’il découvre après 100 jours de voyage et qu’il compare avec son pays d’origine. En gris, il s’adresse à King et lui donne des conseils pour qu’il parvienne à le rejoindre : attendre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun missile dans le ciel, ne sortir que lorsqu’il fait nuit, bien se cramponner lorsqu’il sera sur le bateau qui lui fera traverser la mer. De ces courtes séquences qui décrivent indirectement la fuite du narrateur se dégage une profonde nostalgie de sa vie au pays. Parallèlement au texte, les illustrations de Jens Rassmus montrent la réalité de la situation sur place et les obstacles franchis par la famille du jeune garçon – obstacles que King a encore devant lui. Ce livre laisse une grande place à l’imagination et à la réflexion du lecteur permettant ainsi à chacun de se l’approprier différemment.


Durch die weitere Nutzung der Seite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu.