Anne Groeger

Anne Gröger

Auteure

 

Anne Gröger a grandi à Dresde. Elle a suivi des études de scénariste à la « Hamburg Media School », avant de travailler comme lectrice indépendante pour Warner Bros. Elle écrit également pour la chaine de télévision publique allemande ZDF. Depuis 2015, elle travaille pour Constantin, UFA et Studio TV. Anne Gröger vit désormais à Berlin.

 

 

Hey, ich bin der kleine Tod… aber du kannst auch Frida zu mir sagen

 

Samuel ne sort jamais. Jamais ! Mais un jour, une petite fille avec une cape noire et une faux se présente devant lui. « Bonjour, je suis la petite mort, mais tu peux aussi m’appeler Frida ! ». Évidemment, Samuel préfèrerait que Frida disparaisse immédiatement, mais non, elle reste. Après tout, c’est la grande Mort qui l’a envoyée. Il doit lui apprendre la vie. Il fallait que ça tombe justement sur Samuel, lui qui ne sort jamais (vraiment jamais !). Car des risques de toutes sortes et les forces de la nature guettent, sans oublier : les enfants ! Les plus grands porteurs de germes qui soient. Parfait, pense Frida. Car ce qu’elle n’a pas dit à Samuel : sa grande épreuve sera de le ramener. Du moins, c’est ce qu’elle croit.

 

dtv
192 pages
ISBN 978-3-4237-6347-9
Relié
13,00 €

à partir de 10 ans

 

Hey, ich bin der kleine Tod…
Appréciation du jury

Peut-on écrire sur la vie et la mort de manière à faire rire ? Anne Gröger y parvient avec le personnage fictif de la petite mort : Frida, avec sa faux, doit apprendre ce que c’est que d’être un humain, de respirer, de ressentir. Face à la fillette, Samuel, qui a plus d’un tour dans son sac, réagit d’abord avec panique – à cause de son système immunitaire, il se comporte avec une prudence hypocondriaque face à tous les virus possibles. Anne Gröger montre de manière rythmée les mesures préventives de Samuel dans des situations relevant de l’humour slapstick, elle amène habilement des rebondissements, alterne entre des scènes absurdes, joyeuses et d’autres où on a la larme à l’œil. Peu à peu, l’auteure dévoile, comme dans un cas d’école, ce que peut signifier l’amitié, le cycle de la vie – et le fait qu’elle se finisse. Écrire de manière légère sur des sujets tabous et difficiles est un tour de force. Ici, c’est réussi.

 

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur.