Pascal Ruter Pascal Ruter

Auteur

 

Pascal Ruter est né en 1966, dans la banlieue sud de Paris. Depuis qu’il a découvert l’oeuvre de Gustave Flaubert, il considère que s’il a des yeux, c’est pour lire, et deux mains (surtout la droite) pour écrire. Il passe une grande partie de son temps devant des jeunes gens qui ont entre 11 et 16 ans et essaie de s’y prendre le moins mal possible pour leur apprendre des choses. Dans ce domaine, comme dans certains autres, il s’en tient à la devise de Guillaume d’Orange : « Rien ne sert d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ». Il vit actuellement dans un minuscule village, au beau milieu de la forêt de Fontainebleau.

 

Du Bonheur à l’envers

 

L’auteur invite à la rencontre de personnages bien pittoresques : la maîtresse de CM2 initie ses élèves au théâtre grec antique, Victor y joue le rôle du buisson (!). Sa mère rêve d’une maison idéale comme l’on en voit dans les magazines, mais la réalité n’est pas vraiment à la hauteur : des travaux de plomberie qui tournent au désastre, un oncle très marginal qui réapparaît dans leur vie pour y semer un joyeux désordre et convaincre son frère (le père de Victor) d’abandonner la carrière de courtier en assurance... Victor, qui observe tout cela, en tire des réflexions pleines de verve. Il sent bien que le mariage de ses parents bat de l’aile, que c’est une sorte de « bonheur à l’envers » où tout semble aller de mal en pis.

 

Didier Jeunesse
ISBN 978-2-278-05937-9
14,20 €

De 9 à 12 ans

Du Bonheur à l’envers
Appréciation du jury

« Même si la déconstruction des apparences permet aux personnages principaux de retrouver leurs aspirations profondes, et donc une nouvelle forme de bonheur, Victor restera toujours avec un „caillou dans la chaussure“, comme une nostalgie d’un idéal que personne ne peut atteindre - malgré l’élan pour avancer et la solidarité concrète, familiale ou amicale. Un roman inclassable, qui parle de la vie, la vraie, celle qui n’a que faire du prêt-à-penser ! »